AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Serveur Team Speak
Laiquendi Elvellyn TeamSpeak Viewer

Partagez | 
 

 Pendrago Troucoquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pendrago

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2011
Localisation : Hobittebourg

MessageSujet: Pendrago Troucoquet   Jeu 22 Sep - 17:11

C'était un beau matin d'automne. Margoton filait vivement vers les champs de Grand Cave, sa binette sur l'épaule.
Les choux avait bien poussé cette dernière semaine, et ils devaient être bons à arracher.

Ronds, pommelés et d'un beau vert tendre, ils lui semblaient particulièrement appétissants.
Elle s'approcha de la barrière. Certainement s'agissait-il d'un effet d'optique mais on aurait dit que l'un d'eux frémissait.
A mieux y regarder, il faisait même plus que frémir... Il s'agitait !
Poussée par la curiosité, elle s'approcha encore. Le choux se dandinait maintenant de gauche à droite et vibrait violemment comme s'il allait exploser.
Soudain, dans un petit bruit sec, ses feuilles s'ouvrirent, laissant apparaitre en son centre un minuscule hobbit rose et potelé.

Margoton se frotta les yeux et, pour la centième fois, se promit d'arrêter l'herbe à pipe.

Elle eut pourtant très vite la confirmation que tout celà était bien réel : La petite chose commença à pleurer. Quelques sanglots étouffés tout d'abord ; Puis de grands cris sonores, aigus, percants, et difficilement supportables.
Margoton se plaqua les deux mains sur les oreilles.

Et ce n'est que deux ans plus tard qu'elle les retira, épuisée, deux cernes sombres sous les yeux, lorsqu'il commença à faire ses nuits.

Le petit Pendrago, car tel était son nom, grandissait à vue d'oeil.

A huit ans, il mesurait 82 cm (Taille considérable pour un enfant de son age si l'on se réfère aux critères hobbits).
Très énergique (ou plus exactement "absolument intenable" comme aurait dit Margoton), il était le cauchemard des enseignants.
Toujours prompt à participer aux bêtises les plus diverses, il s'était forgé une solide réputation auprès des autres enfants.
Il multipliait les coups pendables et aucune punition ne semblait pouvoir l'arrêter.

A l'adolescence, ses pieds joliment duveteux et son ventre rebondi lui attirèrent très vite les faveurs des jeunes filles (Attirance qui ne se démentirait pas par la suite). Avec ce motif supplémentaire de déconcentration, ses résultats scolaires devinrent définitivement catastrophiques.
On lui donna alors deux choix : S'engager comme livreur de tourtes avariées pour la vieille Holly ou ramener du gibier pour le compte de l'auberge du dragon vert.
Il en fit un autre et s'en fut avec une jeune hobbite jusqu'au pays de Touque.
L'idylle fut brève : elle cuisait mal les muffins.

Des années qui suivirent, on ne sait pas grand chose. Colportées par les aventuriers de passage, les rumeurs les plus folles arrivaient jusqu'à grand Cave. Il avait été vu près du Grand Galgal, arborant le casque de Sambrog. Puis, aux portes de Barad Gularan, une horde de gortorogs à ses trousses. Ou encore dans un bordel de Bree, habillé de son seul haut de forme, vendant pour quelques pièces son corps à des nains lubriques.

On aurait bien du mal à discerner le vrai du faux dans ces histoires qui arrivaient déformées jusqu'en Comté. Il devait pourtant y avoir une part de vérité dans tout celà.
Quoiqu'il en soit, les rumeurs arrivaient toujours plus nombreuses. Récits d'héroisme et de déchéance, tous accumulés, commençaient à forger sa légende.

Puis un jour, la rumeur se tut. Elle se tut même si bien et si longtemps que Margoton le pensa mort.
Elle avait vécu la fugue de son fils d'abord comme un affront, puis, le temps passant, comme un manque lancinant.
Avec l'arrêt des nouvelles, le manque se changeait en perte irrémédiable et elle était submergée par le chagrin.
Ses voisins inquiets la surprenaient parfois en pleine journée, au milieu de son champ, en train de secouer ses choux en leur hurlant de s'ouvrir.
Il faut dire que contrairement à sa promesse, elle continuait à abuser de l'herbe à pipe, et que ça n'arrangeait rien.

Elle avait déjà tout à fait sombré dans la folie quand de nouvelles rumeurs arrivèrent jusqu'à Grand cave.

Pendrago avait été vu dans la Moria, près de la 21ème salle, accompagné d'un champion elfe aux airs efféminés.
Mais la suite de l'histoire, vous la connaissez déjà...

HRP
---
Muffins aux framboises et au chocolat blanc
(Pour 10 à 12 muffins)
230 g de farine (1.8 tasses, 8.1 onces)
160 g de sucre (0.8 tasse, 5.6 onces)
1 cuillère à soupe (à table) de levure chimique (poudre à pâte)
1 pincée de sel
2 oeufs
8 cl d'huile neutre(1/3 tasse)
12,5 cl de lait ( 1/2 tasse) 200 g de framboises (1/2 lbs, 1.3 de tasses, 7 onces) 200 g de chocolat blanc (1 tasse, 7 onces)


1. Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6, 350°F).
2. Dans un saladier, tamisez ensemble la farine, le sucre, la levure et le sel.
3. Dans un autre récipient, battez les oeufs avec un fouet. Ajoutez l'huile et le lait.
4. Mélangez les deux préparations, juste pour qu'elles soient homogène. Ajoutez les framboises, le chocolat en petits morceaux et mélangez de nouveau mais ne travaillez pas trop la pâte.
5. Répartissez la préparation dans 12 moules à muffins beurrés ou huilés.
6. Enfournez 20 à 25 min.
7. Laissez-les refroidir sur une grille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pendrago Troucoquet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Forêt des Laiquendi Elvellyn (Public) :: La Lisière d'accueil (RP)-
Sauter vers: