AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Serveur Team Speak
Laiquendi Elvellyn TeamSpeak Viewer

Partagez | 
 

 Wendith Syln

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendith



Messages : 6
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Wendith Syln   Sam 2 Juil - 14:22

Une jeune elfe errait dans la grande bibliothèque d'Imladris, cherchant désespérément des réponses au nombre incalculable de questions qui lui trottait dans la tête, lorsqu'un hobbit vint se poster à ses côtés:
« -Vous recherchez probablement quelques histoires merveilleuses mais il n'ait point besoin de tant de papier, les meilleures sont celles que détiennent les vieux hobbits comme moi! »
L'elfe, agacée que l'on vienne interrompre ainsi sa réflexion, se tourna vers le petit homme et lui dit:
« -Ce ne sont pas les contes qui occupent mon esprit, voyez-vous? Mais peut-être est-ce vous qui recherchez de telles extravagances? »
« -Probablement, avoua ce dernier, seriez-vous assez aimable pour me conter vos aventures? »
La jeune elfe tourna les talons et se remit à contempler les longues étagères sans répondre, mais son estomac se noua à l'idée qu'elle ait pu froisser le petit homme. Elle se ravisa et le rejoignit avant qu'il ne franchisse les portes de la grande salle.
« -Bien, je vous conterai mon histoire mais cela nous tiendra éveillés probablement jusqu'à l'aube, alors allons nous installer confortablement. »

L'elfe attendit patiemment que le hobbit s'entoura de différents mets avant d'entreprendre son récit:
« Mon nom est Wendith Syln et mon histoire commence aux portes d'Imladris où je suis née. Le sang des Noldors, créateurs de l'écriture, coule dans mes veines, ce qui explique sûrement mon attrait pour ces trésors que sont les livres. Mon enfance se déroula paisiblement au sein de ce royaume que, vous autres, nommait Fondcombe. Mais vint le jour où le destin traça ma route bien au-delà de cette terre. En effet, le savoir détenu par notre Seigneur est immense mais la soif de connaissance est une des caractéristiques majeures des descendants de ceux que l'on nomme « Les Sages » et lorsque ce vieil homme, entièrement vêtu de gris, s'est présenté dans notre demeure et qu'il nous a conté ses mésaventures dans les terres lointaines, ma décision fut prise: Le savoir m'attendait sur ces territoires où vivaient des êtres différents aux coutumes pour le moins surprenantes! C'est ainsi que j'entrepris un long voyage. Ce fut en Ered Luin que les ennuis commencèrent et je dus affronter mes premiers ennemis. Bien heureusement, le savoir que j'avais acquis dans les livres me permit d'invoquer la nature pour qu'elle me vienne en aide. Je me souviens d'un combat au cours duquel j'aurais perdu la vie si un ours n'était venu à mon secours, et je remercie chaque jour notre Seigneur de m'avoir enseigné le langage des animaux.
Longue fut ma marche avant que je n'atteigne enfin une contrée fort agréable, peuplée de gens de votre espèce. Je décidais de m'y installer et y acquis une charmante résidence. La vie y était paisible et j'apprenais bien des choses auprès des vôtres, jusqu'au jour où je fis la rencontre d'un autre elfe. Le pauvre semblait bien perdu aux alentours de Grand'cave, il descendit de son cheval et après avoir sauté sur un muret et avoir pris différentes postures, il me demanda où il pouvait bien passer la nuit. C'est ainsi que je le suivis dans sa tournée des tavernes de la Comté et je ne le quittais plus avant un long moment. Je pus ainsi apprendre à connaître sa famille, les laiquendis. Cependant, mes cheveux bruns, mon armure légère, mon goût pour le savoir perdu et mon expérience de la nature furent autant de preuve que je n'appartenais pas à la même lignée. Leur amour pour le chant m'impressionna. Malgré ces différences, j'eus l'honneur de devenir « l'ami des elfes verts » et je traversais avec eux les différentes épreuves que nous réservait la longue route en direction de la Moria. Je découvris avec émerveillement les capacités d'un archer bien entraîné, la robustesse d'un nain (et son avarice), l'apaisement que pouvait procurer un joueur de luth mais ne comprit jamais pourquoi notre champion rencontré à Grand'cave, courrait dans tous les sens lorsque nous étions au combat. Chacun étant armé de patience, nous le laissions s'épuiser et ne manquions de le flatter comme il l'aimait tant... Ce fut dans la Moria, que je rencontrais mon ami le plus fidèle, un aigle royal qui me sauva maintes fois des recoins obscures de la cité bâtie par les nains. Ce fut aussi le lieu où notre famille s'agrandit, et je découvrais chez chacun des compétences différentes et essentielles: l'utilité d'un petit rocher prénommé Bouh, la fidélité d'un poney ayant trop bu, l'importance d'un boulet dans la cohésion du groupe, la capacité d'une femme pipelette à faire face à un troll, l'habilité d'un homme à faire les poches de ses ennemis... Les combats s'enchainèrent ainsi et je n'avais guère de temps pour penser à ma chère Imladris, quand vint le jour où un érudit m'ouvrit un livre merveilleux qui me semblait receler de secrets qui ne pouvait rester enfouis en des temps si sombres. Pour le déchiffrer, je le savais, il me faudrait la sagesse des miens. Je mis bien du temps à me décider et ce fut avec beaucoup de peine que je dus laisser les elfes verts et leurs amis à l'orée de Mirkwood. Et c'est pour cette raison que je ne suis plus auprès d'eux, et que je les laisse lâchement affronter le danger sans la puissance que je pourrais leur offrir. Mais les mains tendues ne manquant pas en cette période de guerre, je sais qu'ils trouveront la puissance qui peut parfois leur faire défaut, et probablement en bien plus grande quantité. »
La jeune elfe ayant achevé son récit, se tourna vers le hobbit. Le pauvre petit être s'était endormi, recroquevillé sur lui-même. Elle glissa une couverture sur son corps et adressa une prière qui, elle en était certaine, protégerait ceux qu'elle avait dû laisser entre les griffes des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wendith Syln
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Forêt des Laiquendi Elvellyn (Public) :: La Lisière d'accueil (RP)-
Sauter vers: